Toutes les News

Retrouvez ci-dessous toutes les news de Glaignes.

La balade de Monsieur LE COQ

 

                       

Ça y est, Monsieur LE COQ (c’est son nom de baptême) a pris ses fonctions sur le clocher de notre église d’où il guette le lever du soleil, indique le sens du vent et veille sur le village.

En cette radieuse matinée du samedi 12 octobre (même le soleil s’était invité), notre volatile a fait connaissance avec les glaignois(es). Il a été promené de par les rues du village, tendrement bercé dans les bras du plus jeune des couvreurs ayant œuvré à la restauration du clocher. Le vieux coq lui, se reposait, soutenu par notre Maire qui le consolait de devoir céder sa place à un jeune gaillard, plus brillant.

Ils n’étaient pas seuls… Monsieur André Vantomme (sénateur de 2001 à 2011 et premier vice-président du conseil général de l’Oise de 2004 à 2015) et Monsieur Edouard de Cossé-Brissac (immense défenseur du patrimoine – Président d’Honneur de la Sauvegarde de l’Art Français) les suivaient dans une charmante calèche, attelée d’une docile jument, dirigée par un sympathique groupe de scouts. La fanfare des Cuivres Citoyens de Feigneux, dans un joyeux tintamarre, annonçait l’arrivée du cortège.

Monsieur LE COQ, après avoir fait le tour de ses ouailles, a reçu la bénédiction de l’abbé Flamant notre curé, et a été officiellement baptisé sous le regard de ses parrains cités ci-dessus et de notre Maire, sa marraine. Il a fallu ensuite le hisser au sommet du clocher… Entreprise périlleuse puisque cette ascension a été entreprise par notre intrépide Marie-Paule Tardiveau vêtue pour la circonstance, d’une jupe bleu marine, d’un chemisier blanc et de son écharpe de Maire, comme la tradition l’oblige.

La mise en place de monsieur LE COQ a été réalisée par ce jeune couvreur, sous les applaudissements nourris de la foule amassée dans les jardins de Monsieur et Madame Bureau.

La municipalité ayant convié ses administrés à des agapes « de baptême », c’est en l’Espace Beaumarais que les glaignois(es) se sont retrouvés pour partager un très sympathique buffet.

 

 

       

 

 

LES TRETEAUX DE GLAIGNES REVIENNENT

Après une longue période d’inactivité, les Tréteaux de Glaignes se remettent en scène avec une nouvelle équipe.

Le but de l’Association n’est pas de faire du grand théâtre, mais plutôt de  présenter des spectacles ludiques, touchant petits et grands et bien sûr de s’amuser et de créer ensemble.

Les Tréteaux de Glaignes pourront, si elles le désirent, prêter leur concours à d’autres associations, glaignoises ou extra-glaignoises si affinités, comme ce fut le cas avec GLANA lors des 35 clochers et du 11 novembre.

Le festival des 35 clochers, cette année, avait pour thème le centenaire de l’Armistice de 1918, et l’idée de l’association du patrimoine était de faire découvrir quelques lettres de poilus. L’occasion était parfaite pour relancer notre association de théâtre et c’est donc tout naturellement, dans le cadre de notre église, que nos nouveaux adhérents ont lu, avec beaucoup d’émotion, ces témoignages du passé.

Si vous vous sentez l’âme d’une Antigone ou d’un Cyrano, l’association recherche des actrices et des acteurs. De nombreux projets sont en cours. Si, par contre, vous êtes plus tenté par les projecteurs en eux-mêmes que par la lumière qu’ils envoient, si créer un décor revêt plus d’attrait pour vous que de déclamer un texte ou si la couture est votre péché mignon, notre équipe technique saura sublimer vos compétences.

Ouverts aux adultes comme aux plus jeunes, nous nous réunissons pour répéter, inventer et rêver à des projets qui, avant tout, nous plaisent, nous motivent et nous font bien rire.

« Nous partîmes cinq cents mais par un prompt renfort,

Nous nous vîmes trois milles en arrivant au port » Rodrigue (Le Cid – Corneille)

« C’est pas faux » Perceval (Kaamelot – Alexandre Astier)

Si l’aventure vous tente, n’hésitez pas à nous rejoindre en contactant Thomas Millet (thomas.millet@gmail.com), Gilberte Jacques (gilberte.jacques@wanadoo.fr)   ou Monique Lorillère en mairie.

 

Pages